NORMES

Normes officielles 50Hz et valeur de précautions

En France

Comme dans la plupart des pays, les normes officielles applicables sont données par le « Guide provisoire pour l’établissement de limites d’exposition aux champs électromagnétiques aux fréquences de 50 / 60 hertz », publié par la commission internationale de protection contre les rayonnements non-ionisants (ICNIRP).
Ces valeurs limites ont été établies en fonction des effets immédiats que peuvent avoir sur l’être humain les courants induits dans l’organisme par les champs électriques ou magnétiques. Elles sont de 5000 V/m pour le champ électrique et 100 microteslas (1000 milli Gauss) pour le champ magnétique.

Les valeurs limites appliquées en France, sont celles proposées par le comité international de protection contre les radiations non ionisantes (ICNIRP/OMS). Ces valeurs sont beaucoup trop élevées.

Elles ne tiennent compte que de la protection contre les effets thermiques (chaleur) et non des effets biologiques liés à une exposition sur le long terme à de faible intensité de champs.

En résumé, ces valeurs sont :

Champ électrique: 5000Volt/mètre

Champ magnétique: 1000 mg (milli gauss)

 

Aux États-Unis

Valeurs limites d’exposition chronique préconisées par le Conseil National Américain de Protection contre les Radiations (NCRP) :

Champs électriques 50/60Hz : 10Volt/mètre

Champs magnétiques : 2 milli gauss

 

En Allemagne

Valeurs limites préconisées par l’organisme Allemand MAES/SBM2008 (Biologie de l’habitat) :

Champs électriques 50/60Hz : 1.5Volt/mètre

Champs magnétiques : 1 milli gauss ou 0,1µT micro tesla

D’après des études épidémiologiques, des risques sérieux peuvent apparaître à partir de 0,2 ou 0,4 µT micro tesla c’est-à-dire à un seuil 500 fois plus bas que les normes autorisées indiquées ci-dessus.
Quelques pays prennent le seuil de 0,2 µT micro tesla ou 0,4 µT micro tesla comme référence pour établir des normes, des recommandations ou des conseils.
Le rapport bioinitiative recommande les limites de 0,2 µT (2 milli gauss) pour le champ magnétique et 10 Volt/mètre pour le champ électrique.

Pendant le sommeil, nous sommes bien plus sensibles aux CEM. Aussi nous recommandons des limites bien plus basses pour les lieux de repos, soit les valeur préconisées en biologie de l’habitat par l’organisme Allemand MAES

Les valeur suivantes correspondent à la classification « faible anomalie » suivant le MAES/NORMES2008

Dans notre approche ce sont les niveaux maximum que nous pouvons accepter:
0.05µT  micro tesla (0.5mG) pour le champ magnétique
 5Volt/mètre  pour le champ électrique

 L’ étude de FEYCHTING & ALHBOM de l’Institut Karolinska de Stockholm, concerne une population de 436 000 personnes vivant à moins de 300 mètres d’une ligne à haute tension entre 1960 et 1985.Cette étude conclut à une augmentation proportionnelle du risque de leucémie chez les enfants de moins de 15 ans, suivant l’intensité du champ magnétique auquel ils sont soumis:
Pour une exposition moyenne supérieure à 1 mG, le risque relatif est 2,0 fois plus important.
Pour une exposition moyenne supérieure à 2 mG, le risque relatif est 2,7 fois plus important.
Pour une exposition moyenne supérieure à 3 mG, le risque relatif est de 3,8.

Valeurs-limites édictées pour la population dans différents pays ou recommandées par différents organismes en matière de rayonnement électromagnétique d’extrêmement basses fréquences 50 Hz :

Recommandations
ou Normes
[numéro] = numéro de la référence bibliographique en bas de page
Champ électrique en V/m Champ magnétique en A/m Champ d’induction magnétique en µT Champ d’induction magnétiqueen mG Rapport comparatif (champ d’induction magnétique)
Grande Bretagne – NRPB (depuis 1991) [1] 12000 1273,6 1600 16000 1
OMS – IRPA/INIRC (1988) [2]
Belgique (1988) [2] CENELEC : ENV 50166-1 [3 ]
Commission Européenne 1999/519/CE [4]
ICNIRP (1999) [4]
France (1999) [4]
Suisse – ORNI (1999) [5]
Italie (1992) [9]
5000 80 100 1000 1/16
France – CIRC de Lyon (Centre International de Recherche sur le Cancer) [6] (2001) 0.32 0.4 4 1/250
Norme Suède (1999) TCO 99 [7] et NCRP (USA-1995) [8] 10 0.16 0.2 2 1/500
Luxembourg (1994) [10] Distance de sécurité Distance de sécurité Distance de sécurité Distance de sécurité
Belgique- Région flamande
19.10.2004 [18]
0.16 0.2 2 1/500
Régions italiennes :Veneto (1999) [11] Emilia-Romagna (2000) [12]et Toscana (1999) [13] 5000 (Toscana uniquement) 0.16 0.2 2 1/500
Scientifiques indépendants [14,15]:Feychting M. (Suède)Ahlbom A. (Suède)(Depuis 1992) 0.16 0.2 2 1/500
Scientifiques indépendants [16,17]:– J.M Danze (Belgique) 1995- Dr Roger Santini (France) 1995- Prof. Le Ruz (France) 1995 Zone de repos : 5- Poste de travail et autres : 10 Zone de repos : 0,04- Poste de travail et autres : 0,16 Zone de repos : 0,05- Poste de travail et autres : 0,2 Zone de repos : 0,5- Poste de travail et autres : 2 1/500 à 1/20000

Nos Limites

A l’heure actuelle, il est impossible de définir le seuil à partir duquel une nuisance n’existe plus (car elle peut varier en fonction de la sensibilité individuelle), nous recommandons de tendre vers les valeurs les plus basses qu’il soit raisonnablement possible d’obtenir, sur les bases d’études scientifiques indépendantes les plus récentes.

Ceci afin d’atteindre le niveau du plus petit risque connu, et comme celui-ci est inconnu, nous appliquons le « principe de précaution ».

1°) Limites en extrêmement basses fréquences (ELF) et très basses fréquences (VLF) :

A) Champs électriques et magnétiques ELF liés au courant alternatif 50 Hz ( ex: Installation de nos maisons ) doivent être limités au maximum dans les lieux de séjour et de repos à un maximum de 5 V/m en champ électrique et de 0,5 mG en champ d’induction magnétique huit heures par jour !
[1,2,3]

B) – Champs électriques et magnétiques ELF de 5Hz à 2 KHz liés au courant alternatif doivent être limités au maximum dans les lieux de travail, devant un écran de visualisation ou en dehors des zones de repos à un maximum de 10 V/m en champ électrique et de 2 mG en champ d’induction magnétique. [1,2,3]

– Champs électriques et magnétiques VLF de 2 KHz à 400 KHz liés aux écrans cathodiques de visualisation doivent être limités au maximum dans les lieux de travail à un maximum de 1 V/m en champ électrique et de 0,25 mG en champ d’induction magnétique.

Ici nous appliquons simplement les normes de la Suède qui nous semblent être actuellement les plus adaptées ![4].

2°) Limites en hyperfréquences ou micro-ondes (de 300 MHz à 3 GHz) Téléphone portable, Antennes relais, WI-FI, Bluetooth, DECT etc….

A) Champs électriques : 0,0614 V/m

B) Densité de puissance : 0,01 µW/cm² soit 10 µW/m²

Les 7 et 8 juin 2000, à Salzburg les plus grands spécialistes dans le domaine des hyperfréquences ont participé à une conférence internationale intitulée « L’implantation des stations relais – Coordonner la science et la santé publique ». Ces limites ont été ensuite adoptées par le Département de Santé publique du Canton de Salzburg en Autriche. Ceux-ci ont adopté ces valeurs en prenant en compte le « principe de précaution » afin de prévenir des risques sur la santé au voisinages des antennes relais [5], la limite a été fixée à 0,1 µW/cm² soit 100 µW/m². En 2002, pour l’exposition des personnes à l’intérieur de leur habitation, la limite a été revue à la baisse et est passée à 0,01 µW/cm² soit 10 µW/m².

Au-delà de telles valeurs, nous constatons sur le terrain, chez les particuliers que les risques d’insomnies et de fatigue nerveuse ainsi que des difficultés de récupération du sommeil commencent à apparaître. Des expositions chroniques provoquent des affaiblissements immunitaires ! Ceci est important, car même si certaines études parlent d’effets promoteurs du cancer, des troubles du confort de vie, réellement gênants à vivre, se produisent déjà à de faibles intensités chez les personnes exposées.

Selon nous, le concept de compatibilité électromagnétique doit nécessairement être étendu à la fabrication d’appareils électriques compatibles avec les gens (biocompatibilité). Il est grand temps, à une époque où les antennes de téléphonie mobile se multiplient sans qu’on se soucie de la qualité de vie des habitants où elles sont implantées, de permettre aux personnes plus sensibles de continuer à pouvoir se promener en rue, de faire leurs achats et d’être respectées sur leurs lieux de travail.

3°) Limites de l’Institut de Baubiologie et d’Ecologie de Neubeuern (Allemagne):

L’Institut de Baubioloie et d’Ecologie de Neubeuern (IBN) fut fondé en 1983. L’IBN est né du travail du groupe « Arbeitsgruppe Gesundes Bauen + Wohnen » (Groupe de travail en habitat sain + qualité de vie) depuis 1969 et de l’ancien « Institute of Building Biology » (Institut de Biologie de l’Habitat) créé en 1976 par le Prof. Dr. Anton Schneider, Ph.D., qui fut et qui est toujours le fondateur et directeur des trois Institutions.

L’institut a pour mission de présenter à ses clients des informations objectives et à offrir une approche holistique basée sur l’approche de la biologie de l’habitat et de son enseignement. L’institut est économiquement et politiquement indépendant. L’IBN est une fondation à but non lucratif qui fut créé en 1996 pour promouvoir une bonne santé écologiquement et socialement responsable de notre environnement et lieu de vie. Il est appelé « Baubiologie Stiftung-Architektur-Umweltmedizin » (Fondation de la Biologie de Habitat-Architecture-Environment-Medicine).

Entre 1987 and 1992, le baubiologue Wolgang Maes a développé les Standards (normes biocompatibles) en matière d’analyse des nuisances en biologie de l’habitat, des directives pour évaluer les zones de repos et des tests complémentaires et détaillés pour les scientifiques agréé par l’Institut de Baubiologie et d’Ecologie de Neubeuern (IBN). Des scientifiques, des médecins et des collaborateurs offrent aussi leur aide. Les standards ont été publiés pour la première fois en mai 1992. Le « Standart of Building Biology and Testing Methods »SBM » le plus récent est celui de 2008. C’est déjà la septième édition et elle fut publiée début 2008. Depuis 1999, 10 experts et membres de la commission assurent le maintien et la mise à jour du Standard, comprenant aussi les directives et les protocoles d’analyses et de tests.

Normes HF de différents pays en Europe

Organisme
ou Pays
Références Fréquences Watt / m2 µWatt / cm2 Volt / m
ICNIRP (OMS) Guidelines 1998 450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
2,250
4,500
9,000
10,000
225
450
900
1000
29,1
41,2
58,2
61,4
CONSEIL
DE L’UNION
EUROPEENNE
Recommandations
du 12 juillet 1999
(1999/519/CE)
450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
2,250
4,500
9,000
10,000
225
450
900
1000
29,1
41,2
58,2
61,4
ALLEMAGNE Grenzwerte der
26.BlmSchV
450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
2,250
4,500
9,000
10,000
225
450
900
1000
29,1
41,2
58,2
61,4

FRANCE

Décret No2002-775
du 3 mai 2002

450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz

2,250
4,500
9,000
10,000

225
450
900
1000

29,1
41,2
58,2
61,4

BELGIQUE Arrêté Royal
du 10 août 2005
450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
0,563
1,125
2,250
2,500
56,3
112,5
225,0
250,0
14,6
20,6
29,1
30,7
ITALIE Décret ministériel
du 8 juillet 2003
450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
0,160
0,160
0,160
0,160
16
16
16
16
7,76
7,76
7,76
7,76
POLOGNE 28 novembre 2003 450 MHz
900 MHz
1800 MHZ
2 à 300 GHz
0,100
0,100
0,100
0,100
10
10
10
10
6,14
6,14
6,14
6,14
GRAND-DUCHE
DE
LUXEMBOURG
Circulaire No1644
(Référence 26/94)
11 mars 1994
900 MHz
1800 MHz
0,025
0,025
2,5
2,5
3
3
RUSSIE Ministère de la
Santé publique 2003
450 MHZ
900 MHz
1800 MHz
2 à 300 GHz
0,020
0,020
0,020
0,020
2,0
2,0
2,0
2,0
2,7
2,7
2,7
2,7
AUTRICHE ONORM 1220
2002
450 MHZ
900 MHz
1800 MHz
0,001
0,001
0,001
0,1
0,1
0,1
0,614
0,614
0,614
Médecins et
scientifiques
Résolution
de Salzbourg
7-8 juin 2000
900 MHZ
1800 MHz
0,001
0,001
0,1
0,1
0,614
0,614
Canton de SALZBOURG(Autriche) Département de la
santé publique
février 2002
Extérieur :
900 MHz
1800 MHz
Intérieur :
900 MHz
1800 MHz
0,000 01
0,000 010,000 001
0,000 001
0,001
0,0010,0001
0,0001
0,06
0,060,02
0,02
ALLEMAGNE (bis) Biologie de l’habitatMAES
SBM-2008*
Classement en 4
plages d’anomalies
Hautes Fréquences Aucune:<0,0000001
Faible:

0,0000001-0,00001
Forte:

0,00001-0,001
Très forte:

> 0,00

Aucune:0,00001
Faible :

0,00001-0,001
Forte:

0,001-0,1
Très forte:

> 0,1

Aucune:< 0,006
Faible:

0,006-0,061
Forte:

0,061-0,61
Très forte:

> 0,61

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :